Une journée au Mont Cosmos

Toute une journée au Mont Cosmos.

J’arrive vers 14h00 sur un site qui embelli d’année en année. Le terrain de camping est maintenant recouvert d’un confortable tapis végétal, le stationnement adjacent est lui aussi recouvert de végétation, plus aucune  flaque de boue et sans parlé du champ d’observation des plus convivial de la région. Tout cela avait été bien tondu par la Ville de St-Elzéar une belle job.  Voila pour le coup d’œil général qui donne goût à l’émerveillement.

Le club d’ornithologie Globe est présent, ses membres nous parlent de leur hobby avec passion et générosité. Les enfants s’amusent avec la science, en faisant des expériences magnétiques, chimiques et autres choses trop compliquées pour les parents qui essayent de rivaliser avec les plus jeunes. Malgré un couvert nuageux assez important nous pouvons observer le soleil toujours aussi intéressant avec ses protubérances, filaments et granulosité;  tous un peu difficile à observer du à la mince couche de nuages sur le fonds du ciel. Peine perdue pour l’observation diurne de la planète Vénus. Elle apparaîtra que vers 18h30 au plaisir de la centaine de visiteurs déjà présente sur le site. Visiteurs qui se promènent partout, montent et descendent de l’observatoire, ils vont et viennent dans les sentiers entre les belvédères situés en forêt offrant des vues, autrement imprenables, sur la vallée.

Le monde arrive de plus en plus avec la descente du soleil. Une quinzaine d’instruments sont installés dans le champs d’observation. Le ciel est maintenant dégagé et le festival de planète commence Vénus déjà dans l’œil de plusieurs continue de suscité grand intérêt. J’avais demandé à plusieurs enfants de surveiller l’apparition de Jupiter pour ne pas la manquer. Ils ont bien fait leur travail, à la seconde même de l’illumination on vient m’avertir de changer de planète. Maintenant pointé sur Jupiter le gens s’étonne de voir les lunes tournant autour et les lignes de couleur à sa surface. C’est la file à tous les instruments, pour voir. La table est mise pour Saturne et le festival des HOW ! Mars ça va aller à plus tard.

Ils sont maintenant plus de trois cent allongés dans le champ d’observation; il ne fait pas encore noir et les cris d’enthousiasmes se font entendre au passage des météores tant espérés. Étoiles filantes et objets célestes se succèdes dans la curiosité des participants jusqu’ à minuit. Heure ou les enfants dorment et ou l’enfant en nous se sent rassasier de tant d’émerveillement et ira rêve à d’autant de vœux prononcés.

Très belle soirée des Perséides au Mont Cosmos.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *